Changer l’image des réfugiés par l’assiette


Pendant mon séjour au Luxembourg, j’ai eu le plaisir de découvrir que l’abbaye Neumünster, lieu central situé dans la zone touristique du Grund, organise pendant un mois et demi des buffets midi et soir cuisinés par des réfugiés, en partenariat avec plusieurs associations.  Tous les jours de nouvelles cuisines défilent devant nos yeux pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Quelques Initiatives comme celle-ci se développent, et c’est merveilleux de goût, de solidarité et de générosité. C’est pour ça que j’ai voulu vous raconter ma soirée de lundi.

Un dîner Syrien délicieux

Avec plusieurs amis, sommes donc allés lundi soir à l’abbaye Neumünster pour découvrir le cadre. Ce soir-là la cuisine syrienne était à l’honneur.

Tout d’abord, la disposition des tables nous met dans l’ambiance de partage : une grande tablée où tout le monde peut discuter avec tout le monde. Notre chef cuistot nous accueille en nous apportant directement quelques dégustations à table et nous met à l’aise pour créer des liens de discussions.

Une table de Réfugiés syriens à l'abbaye de Neumunster luxembourg

Nous approchons le buffet : les plats sont tous aussi beaux et bons les uns que les autres : viande marinées, feuille de vignes, tartare d’aubergines, soupe de lentilles, etc. bien sûr avec les épices qui font voyager !

Un Menu cuisiné par des Réfugiés Syriens à labbaye de neumunster Luxembourg

Des rencontres authentiques avec des réfugiés généreux

Pour agrémenter la soirée, nous avons eu le plaisir d’écouter la voix sublime de Ayo, une réfugiée nigériane. Les textes invitaient à la paix, au respect des cultures et des différences, et à partager des images de la vie d’un réfugié. Alternant l’anglais et sa langue natale, Yoruba, c’était magnifique.

Tout au long de la soirée, j’étais agréablement surprise de voir avec quelle simplicité nos chefs cuistots partageaient leur joie de pouvoir partager leur cuisine et une partie de leur vie avec nous. Ils sont venus s’asseoir à table avec nous et plusieurs de leurs hôtes ont entamé des discussions avec eux.

Dans l’intermède d’une soiree, nous étions transportés dans un autre monde : par la cuisine, l’ambiance très suave de la brasserie, et la joie du partage. Quand est venu le moment de se dire au revoir, certains réfugiés étaient déçus de savoir que je ne pourrais pas assister à leur concert du vendredi. Ils ont alors entamé spontanément quelques chants comme une manière de nous remercier de venir les voir, de s’intéresser à leur nouvelle vie ici au Luxembourg et de continuer jusqu’au bout le partage entre vie d’ici et vie d’ailleurs.

L’engagement solidaire pour les réfugiés

L’abbaye Neumünster s’engage auprès de plusieurs associations. Ce soir-là une représentante de la Croix Rouge Luxembourg était présente pour nous faire connaître leur programme d’aide aux réfugiés, et notamment le programme Hariko. Hariko met en contact les jeunes luxembourgeois à travers divers ateliers tenus par des réfugiés : danse, musique, hair art, graffiti, etc. Le but est d’intégrer les réfugiés dans la vie du Luxembourg grâce au contact direct avec des habitants. Nous étions plus que conquis par ces actions toutes aussi encourageantes les unes que les autres, et nous aurions bien voulu redevenir jeunes pour participer à ces ateliers !

Ce programme “A La Table du Monde” continue jusqu’au 26 Février 2017.

Si vous passez par le Luxembourg, voici plus d’informations : https://www.alatabledumonde.lu/


Le partage solidaire au travers du goût, on adore ! On vous partage d’autres bonnes adresses qui mettent la cuisine des réfugiés à l’honneur :
les cuistots migrateurs: des chefs traiteurs Réfugiés

 à Paris, Les cuistots migrateurs

Leurs missions :

1/ Nous faire découvrir des cuisines et des saveurs inconnues ou mal connues : Syrie, Bangladesh, Erythrée, Sri Lanka, Afghanistan, Kosovo, Albanie…
2/ Participer à l’insertion socio-professionnelle de personnes réfugiées en les employant comme cuisiniers


Des femmes Réfugiées cuisinent: Mazi Mas à Londres

à Londres, Mazi mas

Mazi Mas est une histoire de femme. Une histoire pour toutes ces femmes migrantes, réfugiées d’un pays lointain qui souhaitent s’insérer dans leur nouvelle vie. Une histoire d’entreprenariat au féminin pour toutes ces femmes qui veulent prendre leur vie en main. Une beau partage de leur histoire au travers de la cuisine. Mazi mas est un collectif de femmes cuisinières venus d’Iran, d’Ethiopie, du Sénégal, de Turkey, du Pérou, Nicaragua, ou Népal qui grâce à leur service traiteur nous fait voyager dans l’assiette !

Laissez un commentaire