Quand vélo ne rime plus du tout avec ecolo 1


En général, on associe le vélo à la mobilité douce, le slowtourism, l’écomobilité… Bref, le vélo c’est bien! ça fait du bien à la planète et à nos gambettes, et bien sûr à la santé. Alors, pourquoi? pourquoi? L’événement de cyclisme le plus important au monde, le tour de France, est aussi peu écolo?

J’avoue que personnellement je n’ai jamais trop regardé le tour de France, mais j’en avais plutôt une bonne image. Le 3ème plus gros événement sportif au monde (3,5 milliards de téléspectateurs) valorisait le patrimoine Français, la beauté de ses paysages, nous offrait une belle manière de voyager partout en France, sans partir et donner envie à tous de pratiquer le vélo… Que s’est il passé et pourquoi suis-je si énervée?

Tour de France cc paolo candelo via unsplash

Parce qu’on arrache des arbres centenaires pour faire de la place aux spectateurs !

Dès les premiers jours du tour, on constate en Moselle un massacre d’arbres centenaires et de milieux naturels humides, en pleine zone protégée. Tout ça juste pour que pendant 5 min des téléspectateurs puissent voir le tour de France passer. Le tout est bien sûr tout a fait autorisé par le préfet, et quand des associations veulent venir constater les dégâts celles-ci sont verbalisées. Véridique!

« Aucune étude et expertise sanitaire arboricole détaillée et précise au cas par cas n’a été mise en œuvre sous prétexte de manque de temps devant l’evènement sportif à venir. Pourtant, l’on n’ose imaginer que le Tour de France ne soit tracé quelques jours avant son passage »

Les arbres en plus d’être centenaires, à cette période de l’année, sont forcément hôtes d’une faune nombreuse et qu’on sait de plus en plus fragile. Mais la priorité est au spectacle. On ne peut douter du fait que cela ne soit pas le seul endroit, où une telle pratique ait eu lieu. Bravo!

Pour en savoir plus >> la tribune envoyée par les associations dont Amis de la Terre à ReporTerre

Parce que le Tour de France encourage la surconsommation et le pas local du tout

La caravane du Tour se compose cette année de 170 véhicules, formant une escorte de 12 kilomètres. On en est au point où 47% des spectateurs sont là, non pas pour le tour de France mais pour la caravane. Le but: repartir avec dans les poches plein de trucs gratuits, la plupart complètement inutile, en plastique et made in China. Il y en aurait environ 14 millions de distribués. Un bel événement sportif quoi !

Parmi les enseignes distribuées et valorisées, il n’y a rien de local, artisanal, traditionnel français à se mettre sous la dent. Normal le ticket d’entrée pour faire partie de la caravane est tellement élevé que seules des multinationales peuvent y prétendre. C’est parfait pour la valorisation du Patrimoine Français, n’est-ce pas?

Le petit +: la plupart des « Goodies » sont sous film plastique bien-sûr…

Bon il semblerait que cette année, des efforts aient été fournis notamment pour la gestion des déchets et que des Goodies générant beaucoup de déchets aient été supprimés. Je veux bien le croire, et tant mieux! Cependant, ce sont les collectivités qui doivent gérer les conséquences. On parle de 20 tonnes de déchets jour du tour… L’heure n’est plus aux petits efforts. Un événement comme ça devrait être irréprochable, d’une part en raison de la situation environnementale actuelle d’autre part car cela renvoie une image négative de la France.

Pour en savoir plus lire l’article de Mr. Mondialisation > https://mrmondialisation.org/la-caravane-du-tour-de-france-ou-le-triomphe-des-multinationales/

Des Tours de France différents et écolo

Heureusement, d’autres réinventent le Tour de France! Découvrez 3 façon de réinventer le Tour de France Autrement

 

 

Image Crédits: Paolo Candelo via unsplash.


A propos de Marine

Globetrotteuse engagée, je suis la fondatrice de Voy'Agir que j'ai souhaité créer suite à un merveilleux voyage en Amérique Centrale et en tirant parti de mon expertise en Développement Durable et en Gestion de Projet.

Laissez un commentaire